EOLE-VAUD

EOLE-VAUD
EOLE-VAUD

Contexte : Face au constat que les projets d’implantation d’éoliennes sur le territoire vaudois déclenchent d’importants mouvements de contestation, l’Etat de Vaud a décidé de lancer en juin 2014 une étude approfondie portant sur la manière dont se fait la rencontre entre les projets éoliens et leurs territoires d’implantation. Pour se faire, la Direction de l’énergie a confié à deux mandataires le soin de recueillir et d’analyser des données sur le déroulement des projets éoliens et le vécu des acteurs concernés par ces projets. Ce recueil s’est fait selon deux approches menées en parallèle :

* Le module 1, conduit par un autre mandataire, a pour objectif de faire apparaître les points de vue des acteurs concernant l’association de la population aux projets éoliens et d’identifier les conditions nécessaires à l’amélioration du dialogue entre les parties impliquées.

* Le module 2, conduit par l’équipe PlanI-D – Institut G2C de la HEIG-VD, a pour objectif d’analyser les procédures réglementaires préalables à la construction des parcs éoliens ainsi que les processus éventuellement mis en place par l’Etat, les communes ou les développeurs pour faciliter la prise de décision.

Par ailleurs, deux autres modules complètent la phase 1 de la “plate-forme éolienne vaudoise” :

* Un guide participatif sur l’éolien élaboré par un autre mandataire (module 3) ;

* Une formation sur les processus participatifs dans les projets d’énergie renouvelable réalisée par la HEIG-VD (module 4) les 16 et 23 janvier 2015.

A l’issue des modules 1 à 4 et des propositions de la HEIG-VD et du second mandataire, l’Etat de Vaud décidera de la suite à donner au projet de “plate-forme éolienne vaudoise” courant 2015. La plate-forme éolienne vaudoise constitue ainsi dans son ensemble un dispositif de connaissance, de formation et de dialogue s’adressant à l’ensemble des acteurs impliqués dans les projets éoliens sur le territoire vaudois. Elle marque un tournant dans la politique éolienne cantonale vaudoise visant à accorder plus d’attention aux préoccupations sociales dans la définition et le choix des projets éoliens.

L’équipe de la HEIG-VD a également été mandatée pour accompagner la réflexion sur la mise en place des mesures opérationnelles.

Mandant : Etat de Vaud, Direction générale de l’environnement (DGE), Direction de l’énergie (DIREN)

Durée du mandat : juin 2014 à juin 2015

Site de référence : Politique énergétique du Canton de Vaud

Communiqué de presse de lancement de la plate-forme éolienne vaudoise du 27 juin 2014

Chercheurs PlanI-D impliqués : Pierre-Henri Bombenger, Florent Joerin et Marie-Joëlle Kodjovi